Rocky 4

Histoire :

Ivan Drago est un boxeur russe qui souhaite (enfin est-ce sa volonté à lui ou bien celle du parti ?) combattre le meilleur boxeur américain. Apollo Creed souhaite relever le défi dans un match d'exhibition.

Rocky tente de l'en dissuader du fait de son âge mais Apollo lui explique que sans la boxe il n'est plus rien et qu'il croit en ses capacités.

Ressenti :

On reprend la même formule de mettre les meilleurs moments du combat final pour introduire le nouveau film. Mais là, ils changent un peu la formule en ajoutant une ptite intro générique qui annonce la couleur : des gants arborant les drapeaux des USA et de l'URSS tout bien chromé. Et pan, on est au milieu des années 80 et ça se voit et ça l'arbore.

On offre un robot, on a des lamborghini anguleuses, on sort la télévision CRT près de la piscine, les écrans affichent des infographies dégueulasses qui n'apportent aucune info mais pour l'époque ça en jette. Cet épisode est clairement un symbole des années 80 (et je vous raconte pas la musique).

Quel a été le délire avec le robot ? Je ne comprends vraiment pas l'intéret de foutre ça dans le film.

Ici on est en pleine Guerre Froide avec un combattant russe qui veut affronter le champion américain. C'est assez marrant de montrer les russes comme étant à la pointe de la technologie pour son combattant avec des capteurs, des scientifiques, des injections alors que l'américain fait ça à l'ancienne sans matos.

spoils

Juste avant l'ultime round, le vilain communiste n'a toujours pas réussi à abattre le vaillant américain. Les chefs du parti sont pas super enthousiasmé de cette non victoire pour le moment et quelqu'un va un peu sermonner le boxeur. Et là il annonce qu'il combat pour gagner, qu'il fait ça pour lui (sous-entendu pas pour le parti).

Rhaaa c'est beau. Même ces vilains communistes, au fond d'eux font preuve d'une valeur bien américaine : l'individualisme !

La conclusion du film est pas mal comme message de paix.

Alors qu'on est épargné pendant tout le film. Ça se conclue quand même par le thême habituel (mais un peu remanié).

Bon, c'est un peu more of the same. Désolé de vous spoil mais on a repris la formule du précédent, flashback combat au début, combat au milieu, combat à la fin avec comme d'hab une victoire de Rocky. Ils vont faire combien de film pareil ?

En gros c'est le même que le trois mais avec un enrobage Guerre Froide. Ça tourne en rond et franchement mon intéret pour la franchise s'amenuise sévère.

Bon petit point Paulie : heuuu non cette fois il s'est tenu. Il sert toujours globalement à pas grand-chose si ce n'est fricoté avec son robot. Ce personnage a de moins en moins d'intéret.

Bon faut dire aussi qu'Adrian a également de moins en moins de place dans l'histoire.