Rocky 6

Histoire :

Adrian est morte d'un cancer et Rocky tient un restaurant. Son fils Robert jr est de plus en plus distant car il a du mal à vivre dans l'ombre de son père.

Mason Dixon est l'actuel champion du monde poids lourd mais sa popularité est au plus bas malgré son palmarès sans faille. Une chaîne sportive de télévision créer une simulation informatique d'un combat entre l'actuel champion et Rocky à son apogée. Tout le petit monde de la boxe est en émoi ce qui va titiller papy Rocky.

Ressenti :

Cet épisode est meilleur que le précédent. Il y a beaucoup de nostalgie et de tristesse, c'est vraiment pas feel good et ça parle beaucoup de famille.

C'est cool mais par contre le combat de boxe final n'est pas vraiment crédible une seconde. Stallone a quand même 60 balais … et puis ils occultent ses lésions cérébrales irréversibles des épisodes précédents. Mais bon ça reste divertissant.

Visuellement j'ai eu l'impression d'un retour en arrière. L'image est bien moins clean, on se rapproche pas mal de l'aspect visuel des premiers opus.

Il y a beaucoup de flashbacks dans cet épisode. Ça donne vraiment l'impression que ce film veut cloturer la licence.

Un petit point Paulie ? Le pauvre est au fond du goufre vu qu'il n'a que deux trucs : son job et Rocky. Il vient de perdre son job. Il est vraiment pas sympa avec les employés du restaurant…

Bon, voilà que la saga est terminée. Mais ce n'est pas pour autant fini pour Rocky vu qu'il apparait dans Creed qui raconte l'histoire du fils d'Apollo Creed.

La saga Rocky est le bébé de Stallone qui l'a incarné à l'écran mais qui a également écrit les scénars et même réalisé plusieurs épisodes. C'est une belle tranche de vie avec chaque épisode bien ancré dans son époque. Et au final le parcours du personnage est assez proche de celui de Stallone lui-même. Le premier film a été un succès énorme assez inatendu. Les années 90 ont été un passage à vide pour Stallone peut-être parcequ'il n'y a pas eu de Rocky ? (haha non quand même pas).

Globalement c'était bien plus sympa que ce je m'imaginais.

C'est dommage, pendant cinq films, ils se sont pas fait chier avec le titre en accolant tout simplement le numéro d'épisode. Mais là à partir des années 2000 ça n'assume plus de faire des suites et du coup ils l'ont renommé Rocky Balboa et c'est typiquement une technique que je n'aime pas. On retrouve cette pratique dans le monde du jeu vidéo et c'est un bordel monstre (vous avez vu les noms des jeux Call Of Duty ? ou les Assassin's Creed ? c'est impossible de savoir dans quel ordre c'est sorti toutes ces merdes).

Bon Stallone est présent à chaque épisode c'est pas trop étonnant. Par contre Burt Young qui incarne Paulie est là également du début à la fin malgré un rôle au final assez réduit. Tony Burton (je l'ai jamais abordé désolé) qui joue Duke est là dans tous les épisodes également et en dehors de cette éépisode (puisque son personnage est mort) Talia Shire est là de bout en bout. C'est une performance assez rare de parvenir à faire revenir autant d'acteurs pendant autant de films sur une période aussi longue.