Seven Samurai

Histoire

Dans le Japon du XVIème siècle, un village de paysans surprend des bandits préparer un coup. Ils vont piller le village juste après la prochaine récolte. Les villageois envoient quelques-uns de leurs hommes partir en ville chercher des samurais prêts à les défendre contre seulement un peu de nourriture.

Il y a donc la constitution de l'équipe, puis la préparation dans le village et enfin l'assaut.

Ressenti

Bon, je me doutais que le film aurait un aspect vieillot. En noir et blanc, près de trois quarts de siècle au compteur et en plus qui choisit une époque médiévale, ça risquait d'être assez dur à regarder. Et bha pas du tout finalement comme quoi le film a plutôt bien vieillit !

L'histoire est assez simple et ne nécessite pas de connaitre la culture japonaise. Visuellement c'est assez beau quand même malgré son âge. C'est le dépaysement total.

Le film est une ode à la calvitie.

Les musiques sont très disparates, par-ci par-là quelques percussions et éventuellement un ptit coup de shamisen mais sans plus. D'abord très rares puis un peu plus présentes dans le film.

Par contre, là où le film fait daté c'est lorsque tous les personnages se regardent en se marrant. Ça rapelle forcément OSS 117 où ils parodient ça. Et puis il y a un entracte de cinq minutes à la moitié du film (parfait pour jeter un œil au fédiverse) !

Le film insiste beaucoup sur l'aspect misérable des paysans qui sont vraiment considérés comme de la merde. La risée des gens de la ville, pas vraiment considéré par les samurais, la proie des bandits… Et parmis les samurais, Kikuchiyo le rigolo de la bande, est le seul à comprendre à peu près les paysans étant lui-même issu de ce milieu. C'est au final lui qui permettra de faire le lien entre ces deux mondes même s'il semble ne pas le faire vraiment consciemment (je pense que si).

Les environnements ne font vraiment pas rêver : c'est boueux de partout, ça pleut à grosses gouttes souvent. Bon, ils traînent tous à moitié cul-nu donc il doit pas faire si froid mais quand même c'est pas idyllique. Les baraques trouées de partout qui crament, dormir à même les planches sans tatami et pour les chanceux avoir le droit à de la paille… Crever la dalle, se faire piller, non c'est clairement pas l'image du japon moderne ^__^

Le film est vraiment cool malgré sa longueur. Il a d'ailleurs inspiré un paquet de réalisateurs pour des remakes (dont des pornos, forcément avec un titre comme ça…).