Spiderman : No Way Home

Histoire :

L'identité de Spiderman a été révélée par Mysterio juste avant de mourir. Peter Parker est pas mal emmerdé et sa vie est du coup chamboulé ainsi que celle de son entourage proche.

Il se rapproche de Dr Strange afin de voir s'il peut arranger le truc. En tentant de faire oublier son identité au monde entier, ce dernier fini par finalement briser les frontières entre les différents univers.

Ressenti :

Bon bha je crois que c'est bon, je suis guéri du MCU. Depuis la fin du premier arc, bha je dois avouer que c'est laborieux et les Spiderman étaient ce qui restait d'encore agréable. Et là, bha j'ai pas vraiment apprécié.

C'est pas nul, mais j'ai vraiment pas accroché malgré les grosses tentatives du film de vouloir se faire apprécier des geeks de mon genre. Le fait de parvenir à raccrocher les précédents films Spiderman en ayant en plus le casting d'origine est une prouesse qui ne me laisse pas de marbre. Et pourtant l'histoire en elle-même est … bha naze.

spoils

Déjà les persos sont cons pour pouvoir tordre le scénario comme il faut. Happy est devenu un gros boulet qui n'a pour objectif que de faire rire à ses dépens.

Il n'apporte rien à l'histoire et alors qu'il était un mec fiable digne de confiance et tout quand Tony Stark était en vie, ici bha … non c'est plus rien de cela.

Mais bon, lui, encore vu sa présence dans le film c'est pas bien grave. Par contre, pour Steven Strange c'est bien plus impactant.

Quand en début de film Peter vient le voir pour lui demander de résoudre son souci, il trouve la solution en proposant à le faire oublier de tout le monde. En deux deux, Peter répond tout juste un «ok» que le médecin bizarre est déjà en train de lancer son incantation. Il prévient pas le gamin des éventuels risques, les désagréments, il ne lui propose même d'ajouter des exceptions aux personnes impactées. Peter l'interomp pour lui demander petit à petit d'épargner certaines personnes de son entourage. Le sorcier accepte en gueulant quand même en lui disant qu'il aurait dû le prévenir avant.

Mais mec, c'est toi le sorcier, tu lui as rien dit avant, 0 avertissement, direct tu as commencé à lancer le sort.

Bon, tout ça c'est juste pour faire en sorte que le sort déconne et que ça fracture le multivers et tout mais franchement c'est juste très con.

Mais le pire c'est que c'était pas le pire ! (ouai je suis le roi de la formulation (non))

À la toute fin du film, la solution à tout le bordel, c'est de relancer le sort pour que tout le monde oublie l'identité de l'homme-araignée. Sauf que là, Dr Strange, là, monsieur tergiverse « T'es sûr que c'est ce que tu veux ? Tout le monde va t'oublier quand même ! Tu veux pas aller voir tes amis avant que ça se déclenche ? ».

Alors, en début de film, tu lances le film sans prendre la moindre pincette, mais là qu'il y a urgence tu ergotes pendant deux heures en train de tenter de le dissuader. T'es vraiment si con que ça ?


Dans un tout autre registre, c'est super cool de voir plusieurs incarnations de Spiderman en même temps. Mais c'est un peu dommage qu'il n'y ait pas plus d'interactions entre eux hors baston. Ça aurait pu être vraiment intéressant qu'ils discutent plus entre eux mais bon.

Andrew Garfield a pas trop vieilli mais par contre c'est marrant comme Tobey Maguire commence à ressembler à Henry Thomas ! Je le trouve un peu tristouille d'ailleurs.


J'ai vraiment l'impression que ce film a été très inspiré par le Spiderman into the Spiderverse qui a été un succès énorme. C'est le même concept mais juste en film live et intégré dans le MCU.

Bon visuellement, on a le droit à des effets numériques de toute beauté (sans surprise, hein).

Bon après, je sais pas si j'ai atteint mon niveau de saturation avec le MCU mais je trouve que ce film est clairement surnoté par tout le monde. Le concept est sympa, c'est bien réalisé (forcément avec tout le pognon) mais bon jai … bha … non j'ai pas réussi à rentrer vraiment dans le film.

Peter qui tente d'entre au MIT, va voir la meuf qui gère les inscriptions et pouf, forcément à ce moment un vilain arrive et elle est en détresse. C'est un peu trop facile.

Il n'y a vraiment aucune subtilité.

Non vraiment ça devient insipide et de plus en plus dispensable. Disney, quand est-ce que vous laisserez refroidir un peu vos licences ?