Спутник

Et bhé ! Je ne m'y attendais pas du tout à ça. Je pensais lancer un nanar, faut dire que tout s'y prêtait : un film de science-fiction, qui n'a rapporté que 20.000$ aux USA, avec uniquement des acteurs russes, un scénar à base d'alien et qui se déroule dans les années 80.

Et puis au final que nenni, le film a beau être russe, il fait du pied à Hollywood. Les acteurs évitent globalement le surjeu, les effets numériques sont pas dégueulasse, la photographie est pas moche du tout, les décors sont bien dans le ton, la musique est cool et l'histoire… bha… j'ai eu peur au début mais au final elle est vraiment cool.

Non sans blague c'est rare d'être autant surpris en bien par un film. Il joue bien sur son côté soviétique : les environnements sont bien austères avec des meubles/téloches/bâtiments comme on se l'imagine. L'image est pas mal désaturée pour enlever toute once de légèreté. Ça pleut, il fait souvent nuit, pas de soleil…

L'histoire se déroule dans les années 80 avec deux cosmonautes en train de revenir sur terre depuis leur minuscule vaisseau. L'aterrisage est mouvementé, ils perdent connaissance après avoir vu un truc par le hublot. Au réveil plus qu'un cosmonaute et il s'avère qu'il a une bébète en lui.

Les militaires récupèrent une doctoresse qui s'avère être l'héroïne du film. Elle va tenter de comprendre comment se passe la relation avec l'alien, comment s'en débarasser tout en sauvant le héros toussa toussa.

spoiler Le titre est **Sputnik** (ouai je me la pète je l'ai copié/collé en russe dans le titre) qui est bien entendu le nom du satellite russe.

Mais surtout en russe, ça veut dire "compagnon" et du coup ça va d'autant bien avec le principe de l'alien symbiotique qui accompagne notre cosmonaute.

Tous les flashbacks sur le gamin de l'orphelinat c'est gentil, mais le twist final comme quoi il s'agit de l'héroïne, j'ai trouvé que c'était ptet un poil too much. Le film possède suffisament de mystère et compagnie donc bon ce ptit "Haha vous l'aviez pas vu venir" n'est pas nécessaire. D'autant plus que bon, ça ne change absolument rien au reste du film, ça aurait pu dégager au montage sans aucun souci.

Le film n'est pas sorti comme prévu pour cause de confinement et compagnie. Du coup il est sorti en VOD et apparemment a été un énorme succès sur les plateformes russe mais également sur des services plus "conventionnels".

On sent que le film veut vraiment bien faire. Il pompe allégrement plein de films du genre du coup forcément les scènes prisent une par une ça en jette. Mais certains enchaînements de scènes sont un peu… 2 salles 2 ambiances, vous voyez ?

En plus le mixage est assez étrange, j'ai eu l'impression de monter le son tout le long du visionnage (sans jamais le rebaisser). Les musiques sont cools mais pas forcément bien raccord avec ce qu'il se passe à l'écran.