Stalker

Histoire :

Un stalker propose à un écrivain et un professeur à se rendre dans La Zone. Cet endroit est interdit d'accès et très dangeureux mais il s'y trouve un endroit appelé La Chambre qui permettrait d'exaucer les vœux de ceux qui s'y rendent.

Cette zone est inhabitée et regorge de dangers mortels mais le voyage en vaut probablement la chandelle.

Ressenti :

Je n'avais jamais entendu parler de ce film et ça ne m'étonne guère. C'est très particulier et pas vraiment vendeur. Le film est très austère mais ça fait partie de son charme. Par contre un point que j'ai plus de mal à pardonner c'est la lenteur.

C'est vraiment très très lent dans tout ce qu'il se passe. Le film n'a pas trop d'action à proposer et opte pour une mise en scène très calme et contemplative. C'est assez joli avec un noir & blanc sépia avec beaucoup de piqué au début.

Le film part d'une base de SF ou post-apo (assez dur à cibler précisément tant les détails manquent) mais est très très sobre voir dépouiller. Je ne sais pas si c'est pas manque de moyen ou une réelle volonté. C'est très dur de dater le film en le voyant : il n'y a pas de technologie, la mode vestimentaire est tellement basique et intemporel que ça pourrait être du post-apo comme on en voit maintenant ou bien sorti des années 50.

Le concept de La Zone est assez cool et aussi celui de La Chambre. Mais ça semble être au final surtout un gros prétexte pour discuter un peu de philosophie. C'est une confrontation de trois personnages différents ce film. On a le stalker qui s'avère un peu mystique et hypnotisé par la Zone. À côté on a l'écrivain qui est une star en manque d'inspiration et plus orienté art. Et enfin on a le professeur qui a une approche plus scientifique et logique de tout le bazard.

Certaines réflexions sont intéressantes mais j'avoue que d'autres me sont complètement passées au-dessus. Et bon au bout d'un moment j'ai un peu saturé. Faut dire que le film dure près de trois heures. Et c'est très frustrant de ne pas voir cette putain de Chambre ! Ils arrivent au seuil et la caméra ne nous en fait pas profiter !

Rhaa et puis globalement on nous tease des dangers et tout mais on en voit jamais. Est-ce avéré ? Est-ce que le stalker serait pas un peu mytho ou complètement flambé ?

Le film est très intrigant et m'a teasé pendant près de trois heures sans jamais me donner ce que j'espérais. Bon vous vous en doutez ptet mais la philo c'est pas du tout mon truc et pire encore la poêsie encore moins et … bha c'est quand même une grande part du film.

C'est un film donc assez âpre et pas vraiment généreux. C'est dommage parceque le concept est diablement intrigant. Bon ça reste un film à voir je pense. Je comprends qu'il soit bien noté sur IMDB.