Steak

“Le dernier arrivĂ© est fan de Phil Collins”

Histoire : 🔗

Au lycĂ©e George se fait martyriser par tous ses camarades. Un jour, il assiste Ă  un accident de bagnole oĂč il trouve une mitrailleuse qu'il embarque. Il va se venger des ptits cons qui l'emmerdent et en butte trois.

Il s'Ă©chape choquĂ© et est rejoint par son pote Blaise qui n'est au courant de rien mais trouve le flingue trop cool. George complĂštement amorphe suite Ă  sa sĂ©rie de meurtre le laisse jouer avec le flingue et se barre. À ce moment des flics arrivent et embarquent Blaise qui finira en hĂŽpital psychiatrique pour 7 ans.

À la sortie, il tente de revenir chez lui mais sa famille s'est barrĂ©e en lui laissant un mot comme quoi ils ne voulaient plus rien Ă  voir avec lui. Blaise dĂ©cide de retourner auprĂšs de George son pote d'enfance.

Ressenti : 🔗

Et allez, encore un film de Quentin Dupieux (ça y est j'ai vu plus de la motiié de sa filmo) ! Là c'est son second avec des acteurs français mais une histoire qui se déroule aux USA.

Comme Ă  son habitude, le film est court, il y fait beau, c'est assez absurde Ă©trange avec une grosse inspiration de A Clockwork Orange avec ce gang buvant du lait. Mais ce coup-ci, il y a Éric & Ramzy qui 
 bha sont dans les rĂŽles principaux et bha j'ai jamais trop aimĂ© leur humour. Mais bon, je sais pas si mes goĂ»ts ont changĂ© mais ça va, ils ne m'ont pas dĂ©rangĂ©. J'Ă©tais sur la dĂ©fensive tout de mĂȘme.

Le réalisateur a ramené ses potes qui font de l'électro. C'est pas trop mon domaine mais on retrouve Kavinsky, SebastiAn et Sébastien Tellier et leurs musiques parsÚme le métrage.

C'est marrant, à un moment le gang des Chivers que l'on suit, se fait une ptite partie d'un jeu/sport. Le truc est assez incompréhensible. On a un gars qui lance un dé géant façon balle de baseball (en cuir blanc avec des coutures rouges), il balance une opération mathématique. Les autres joueurs doivent faire le calcul et si le résultat est bon, un autre gars dégaine la batte de cricket et assÚne un bon coup dans le bide du mec qui a trouvé le résultat. Je pense que ce sont les rÚgles. Pas sûr mais ce que j'ai plus ou moins compris. Probablement un jeu qui plairait à Perceval.

C'est dĂ©bile mais j'ai beaucoup aimĂ© ces sĂ©quences de jeu d'ailleurs. Les poses des persos avec leurs costumes et tout. J'aime beaucoup le fait que ça nous montre un truc dĂ©bile mais sans pour autant faire ça comme un sagouin, c'est visuellement assez joli avec ptite chorĂ©graphie et tout. C'est loin d'ĂȘtre baclĂ©, franchement sympa Ă  regarder (c'est pas moins bien que Twilight quand ils font du baseball) et tout aussi comprĂ©hensible (vous captez quelque chose aux rĂšgles du baseball vous ?).

Un truc que j'aime bien dans ces films, c'est que le monde ressemble beaucoup au notre mais avec toujours des rĂšgles assez Ă©tranges et qui ne sont pas explicitĂ©es. Ici, les gens semblent trĂšs nombreux Ă  faire de la chirurgie esthĂ©tique pour le visage complet. Du coup on croise Ă©normĂ©ment de figurants avec la tĂȘte partiellement voire intĂ©gralement bandĂ©e. D'ailleurs les persos principaux y auront recours. Ça donne un aspect assez dĂ©rangeant de voir tout ce monde se faire charcuter la gueule.

Le scénar a une trame bien délimitée de bout en bout. Ouai je commence à le préciser pour les films de ce réal parceque c'est pas forcément la norme. Non, là ça ne déraille pas, on ne bascule pas dans l'absurde d'un coup ou autre. Sur ce point il est plus facile d'accÚs que ses autres films.