Studio 666

Histoire :

Les Foo Fighters doivent enregistrer leur dixième album. Ils décident de s'installer dans une maison à l'acoustique démente pour y passer les quelques semaines nécessaires à la composition et à l'enregistrement.

La maison renferme néanmoins un sombre secret : dans les années 90 un précédent groupe de rock est déjà venu enregistré un album mais ça s'est transformé en massacre. Les Foo Fighters y survivront-ils ?

Ressenti :

Bon je m'attendais pas à grand-chose. Ça s'annonce comme une ptite comédie sympatoche teinté d'horreur.

Et voilà, pas plus. C'est un peu drôle mais pas trop, ça fait pas vraiment peur. C'est très moyen.

Bon déjà, j'aime pas vraiment les Foo Fighters, je connais presque rien et à chaque fois ça ne me titille pas. Donc musicalement c'est pas ma came et franchement… ils sont pas bons acteurs. Dave Grohl essaye de relever le niveau mais non, c'est vraiment pas top.

Le seul point qui relève le niveau ce sont les caméos. Ha et aussi les quelques effets gores où le film s'est clairement sorti les doigts du cul.

Bref, si vous voulez voir Dave Grohl rêver de Lionel Ritchie ça va. Dans les caméo plus intéressant on a l'immense John Carpenter qui passe faire coucou à la caméra (et à la table de mixage). Il y a surtout Kerry King (la longue barbe de Slayer) qui a un rôle un peu plus conséquent (franchement il est ptet moins nul que les Foo Fighters pour jouer la comédie !).

Après je trouve pas que ça soit de la merde mais c'est très dispensable. On sent bien que Dave Grohl s'amuse et c'est assez marrant à voir mais bon je pense que ça ne s'apprécie vraiment que si on aime le groupe.

J'ai appris tout à l'heure que le batteur (présent dans le film) est mort ce mois de mars… Ce film est donc une de ses dernières préstations.