Talk To Me - La Main

Histoire : 🔗

Mia a du mal à faire le deuil de sa mÚre mais elle est épaulée par sa copine Jade. Elles emmÚnent Riley le ptit frangin de Jade à une fÚte d'ado.

À un moment la soirĂ©e prend un Ă©trange tournant : ils dĂ©cident de faire une sorte de spiritisme par le biais d'une main qu'il faut toucher puis prononcer “Talk To Me”. La personne voit alors apparaĂźtre un mort qui peut rĂ©pondre Ă  des questions. Mais il existe une seconde Ă©tape permettant d'aller plus loin.

Ressenti : 🔗

Allez allez, c'est le mois d'octobre, il faut regarder des films d'horreur. Pour l'instant j'ai un peu l'impression qu'il n'y a pas grand-chose à se mettre sous la dent cette année. Celui-là semble sortir un peu du lot.

C'est donc parti pour cette production A24 avec un duo de réalisateur jumeaux. C'est leur premier film pour ce duo australien habitué de Youtube. Je ne les connaissais pas mais visiblement ils font des courts métrages d'horreur habituellement et là ils ont eu l'occasion de faire un vrai film avec un petit budget.

L'histoire est cool sans non plus ĂȘtre vraiment novatrice. La rĂ©alisation est par contre bien foutue notamment les sĂ©ances de spiritisme qui sont assez dynamiques. La camĂ©ra notamment a le droit Ă  de jolis mouvements suivant les postures des acteurs. C'est un dĂ©tail que j'apprĂ©cie Ă  chaque fois.

Bon aprĂšs c'Ă©tait sympathique mais pas non plus mĂ©morable. Le film est au final assez classique. Mais c'est propre et les jeunes acteurs sont assez cool. D'ailleurs un des acteurs est trans et ça a suffi pour faire bannir le film dans certains pays. Alors que ce n'est pas Ă©voquĂ© et que ça n'a absolument aucune incidence sur l'histoire ou autre. Il y a encore du chemin Ă  parcourir


Bon, je dois avouer que bon c'était cool mais je suis resté un poil sur ma faim. J'éspÚrais quelque chose de plus effrayant. Il y a bien un ptit twist final mais c'est assez attendu.

Visiblement il y a dĂ©jĂ  un projet de prequel et de sequel
 AĂŻe. Faut dire que 90 myons de $$ pour un budget de moins de 5 ça donne envie de rĂ©iterer l'opĂ©ration.

Bon, ça n'a pas comblé mon envie de film d'horreur, vais devoir m'en faire d'autres. (rhooo ça se voit que c'est une excuse bidon ?)