The Dirties

Histoire :

Deux potes de lycée font un film nommé The Dirties dans lesquels ils se vengent des mecs qui les maltraitent constamment. Leur film progresse pas mal au point d'être diffusé pendant l'un de leur cours.

Sans trop de surprise ça ne les a pas rendus plus populaires. Les pressions qu'ils subissent ne cessent d'ailleurs pas.

Ressenti :

Un mockumentaire assez méta. D'ailleurs l'un des deux protagonistes est aussi le vrai réalisateur du film.

Les deux gars sont des fans de cinéma et du coup le film est parsemé de références à de très nombreux films. Ça se remarque dans les dialogues des personnages qui parlent directement de films entre eux, ou bien de citation directes de films, de posters qui trainent ou alors juste de vêtements identiques à ceux d'autres films. Et le clou est encore plus enfoncé dans le générique de fin du film qui imite de nombreux génériques célèbres. C'était d'ailleurs un ptit jeu sympa de parvenir à reconnaitre les films d'origines. ^__^

spoil

Je ne pensais pas que le film irait aussi loin. Sur la fin, Matt passe réellement à l'acte et bute deux de ses bullies.

Pourtant on est pas vraiment pris par surprise : le film ne cache pas les motivations du personnage, sa fixette grandissante n'est jamais contrebalancée ou désamorcée. La phase de préparation finale ne laisse aucun doute.

Et pourtant je m'attendais à ce que l'équipe de tournage (enfin à minima le cadreur) tente de prévenir/empêcher la tuerie finale.

La neutralité de l'équipe du documentaire les rend complices.

Le film commence du coup sur une phase tendant vers la comédie pour devenir de moins en moins drôle et de plus en plus inquiétant. Et certaines scènes sont vraiment dérangeantes notamment celle où ils partent utiliser des flingues pour s'amuser. C'est vraiment quelque chose avec laquelle j'ai beaucoup de mal.