The Gate

More like Tibor Cakacs to me señor

Histoire : 🔗

Glen est un jeune gamin des années 80 qui est gardé par sa sœur de 16 ans pendant que les parents partent quelques jours en voyage. Terry le pote de Glen est souvent à la maison.

Inconsciemment et involontairement ils accomplissent un rituel pour invoquer un démon ancestral en sacrifiant une vie, donnant un peu de sang et en lisant une incantation.

Ressenti : 🔗

Un film ~d'horreur~ horrible de 1987. Le réalisateur a une filmographie qui ne fait vraiment pas rêver (pour dire, dans wikipedia les trois quarts de ses films ont un lien rouge !). Et rien qu'avec les titres ça sent la vieille daube d'épouvante de vidéo-club miteux : Metal Messiah, I, Madman, Bad Blood, Tornado Warning, Killer Rats, Mansquito, Natur Unleashed : Earthquake, The Black Hole, Kraken : Tentacles of the Deep, Ice Spiders, NYC : Tornado Terror… Ça fait rêver.

Bref, je sais pas pourquoi j'ai regardé ça mais j'aurai pu m'abstenir. En dehors de la vibe 80s il n'y a pas grand-chose à sauver. Le jeu d'acteur des mioches est tout juste passable. L'histoire pourrait être pas trop mal mais c'est tellement mal branlé. Ha si les effets visuels sont bha … pas non plus raté voir pour certains assez réussis.

La musique est insipide le truc le plus sympa est la présence d'un gros toutou assez charmant. Et c'est probablement le meilleur acteur du lot. Il incarne bien son rôle de chien qui se retrouve être en soutien indéfectible de la famille et surtout des mioches.

Je disais que l'histoire était pas trop mal et je le pense. Après tout invoquer un démon et devoir le combattre c'est pas super original et ça a déjà été très réussi dans des films. Notamment ça pourrait flirter du côté de Evil Dead mais le public visé est bien plus jeune.

On pourrait plus le rapprocher d'un Talk To Me (ouai je l'ai vu récemment pour ça que me ring my bell). Après tout les deux films sont proches. Un groupe de mioches qui font la fête (ouai j'en ai pas parlé mais oui ils profitent de la fuite des parents pour inviter d'autres mioches et pour une bonne bamboche des années 80). Comme dans l'autre film, la fête s'oriente vers une ambiance un peu plus horreur à vouloir se raconter des histoires pour se faire peur. Et là aussi, ils passent l'étape supérieure en tentant une expérience paranormale. Ici, au lieu de parler à un mort invoqué via l'artefact de la main, ici c'est une tentative de lévitation. Bon bha, c'est bien moins effrayant. Et c'est bien plus cheapos.

Et le souci contrairement à l'autre film c'est surtout le rythme. Ici, ça se veut moins sérieux et le montage est lent. Ça tente d'instaurer une ambiance un peu pesante mais ça ne marche vraiment pas. Du coup j'attendais impatiemment que ça démarre vraiment mais il faut quasiment attendre une heure pour que ce soit le cas.

Ici, la moitié de l'ambiance repose sur un gamin qui a du mal à dormir parcequ'il a pas de volets (rhaaa ces amerloques et l'absence de volet c'est quelque chose) et qui du coup flippe à la moindre ombre. Et ça te fusil de Tchekov la moitié des objets qui apparaissent plus de dix secondes à l'écran. Si le gamin touche une boite et la fout de côté t'es sûr que ça servira à la fin.

Le vrai point positif à mon sens c'est les effets visuels pour les espèces de minions démoniaques. Ils ont pas un design transcendant mais suffisamment honnête on va dire. Et surtout leur incrustation est plutôt bien foutue. Ils sont tout petit mais interagissent avec les gamins assez bien je trouve.

Bon et rassurez-vous, à la fin les gamins gagnent et personne ne meurt. Ouai je vous spoile mais vraiment vous pensiez qu'ils allaient buter qui que ce soit ?

Bref, le film n'a pas vraiment d'intéret. Ha si. Éventuellement si vous aimez le film Blade 1, bha le méchant Deacon Frost est le mioche principal. Voilà voilà. Tout le monde s'en fout, non ?

Protip : en cas d'invasion démoniaque, une bible fait office de grenade.