The Grand Budapest Hotel

Histoire : 🔗

Mr Gustave est le maître d'hôtel du prestigieux Grand Budapest. Il est respecté de tous ses employés et apprécié de toute la clientèle. Il prend sous son aile un jeune lobby boy débutant dans le métier et lui apprend tout.

Il s'avère que ce cher Mr Gustave est très apprécié des clientes et qu'il les apprécie également en retour, d'autant plus quand elles sont riches comme c'est le cas de Madame D. Malheureusement cette dernière vient de mourir et elle donne une de ses plus précieuses œuvre d'art à Mr Gustave.

La famille de Madame D ne semble guère apprécier cet ultime élan de générosité de la défunte. Faut dire que tout le monde espérait une part de gâteau et que la mort de cette dernière semble assez peu naturelle. Dimitri le fils de la richissime dame est d'ailleurs assez violent lorsqu'il apprend la nouvelle et son homme de main est assez terrifiant.

Ressenti : 🔗

Wes Anderson a sorti ce film en 2014. C'est un réalisateur assez particulier avec une esthétique singulière où les plans sont quasiment tout le temps cadré sur un axe de symétrie. Mais il a également un humour très particulier qui m'est assez hermétique. Il y a notamment le film The Royal Tenenbaums qui est considéré comme une excellente comédie où je peine à ne serait-ce que décocher un sourire. Je ne suis pas compatible avec ça.

Mais revenons à notre film, je l'ai vu au cinéma à sa sortie et je dois dire que j'avais plutôt bien dormi. Et pourtant il se passe pas mal de truc mais mon côté tête de mule avait pris le dessus. Mais quand je me le suis refait hier, bha, au bout d'un bon moment ça a commencé à me plaire.

Bon déjà, si l'humour de Wes Anderson n'est pas dans mes goûts, son esthétique est par contre m'accroche plutôt bien. La symétrie des plans, les mouvements de caméra qui suivent un objet, l'aspect un peu maquette de certains plans, l'absence de perspective avec des plans 2D rappelant des platformers… J'aime beaucoup tout ça. On rajoute par-dessus les personnages tirés à 4 épingles avec des costumes clichés et hop le tableau est complet.

Niveau casting c'est rempli de têtes connus avec Voldemort en tête d'affiche bien entendu. Mais à chaque nouveau personnage, c'est une tronche qu'on a déjà vu sans même forcément connaître. D'ailleurs j'ai comme dans l'idée que le réal étant hypé, pour les acteurs c'est un ptit achievement d'être dans un des films de Wes Anderson.

Ce qui m'a vraiment plu dans le film c'est tout simplement son histoire et son personnage principal. C'est faussement alambiqué mais ça marche bien. Une histoire de meurtre, d'héritage, de vol et compagnie.

Mais surtout Mr Gustave est très sympa comme perso. On nous le présente comme un maître d'hotel où tout doit être impec et irréprochable mais jamais on nous le montre comme étant désagréable envers le personnel qu'il encadre. Ouai il est un peu chiant quand il fait le sermon récurrent le soir, mais pendant qu'il le fait, il laisse tout le monde manger sans qu'il y ait besoin d'un silence de mort. Il est réticent à l'arrivée de Zero son lobby boy et lui fait passer un simili-entretien d'embauche assez rèche mais pour autant jamais il n'élève la voix où n'humilie le garçon. D'ailleurs la rare fois où c'est réellement le cas dans le film, il s'en excuse quelques secondes plus tard de lui-même.

Le gars n'a pas honte de baiser de la vieille rombière pleine aux as mais il le dit de façon imagée. Non vraiment, ce personnage est atypique et attachant.

À côté de ça on a un Willem Dafoe monstrueux. Il parle très peu, semble sans pitié tout de cuir vêtu, infatigable. C'est presque une bête que rien n'arrête.

Le film est un flashback dans un flashback. Et d'ailleurs c'est marrant de voir qu'en fonction de l'époque le format d'image n'est pas le même.

Non et puis je ronchonne mais j'ai quand même ris dans ce film. Non c'est vrai il y a certains passages drôles.

Bref, j'ai bien aimé.