Seul Sur Mars

À sa sortie il m'avait fait vraiment de l'œil : Ridley Scott qui repart dans l'espace mais pour de la science pas trop fiction. Pas d'alien ici mais de la survie crédible.

Un pauvre astronaute qui se retrouve abandonné par son équipe sur Mars, tout seul (c'était pas intentionnel).

C'est un sacré débrouillard qui va chier de la science pour tenir bon. Il lui faut trouver de quoi se nourrir. Il lui faut de quoi communiquer.

J'adore. J'imagine que tout n'est pas 100% réaliste mais c'est bien crédible à mon niveau. La réalisation est très propre et pas fofolle au point d'avoir presque l'impression de regarder un docu-fiction. Pas trop de musique (en dehors de la disco intra-diégètique), biensûr il y a des effets spéciaux numériques mais c'est pas fait de sorte à en jeter. C'est sobre et propre.

Le casting est vraiment impressionnant, là où ils auraient pu foutre du second couteau voir du figurant, ils ont sorti de la star. On ne s'ennuie pas grâce aux ellipses narratives qui arrivent aux bons moments.

Même quatre ans après sa sortie en second visionnage je ne me suis pas ennuyé à subir de la redite. Le film évite de jouer au larmoyant, il tombe pas dans la surenchère d'action, tout est bien dosé.

Merci Ridley pour ce super film.