The Road

Histoire :

La civilisation a disparu à la suite d'une catastrophe environnementale sans précédent. Il n'y a plus d'animaux, plus de plantes plus rien. Un père et son fils tentent tant bien que mal de survivre dans ces conditions extrèmes.

Ils se dirigent en direction du sud dans ce monde désolé en luttant pour trouver un peu de nourriture et en fuyant les quelques humains restants.

Ressenti :

Bon bha c'est pas du tout un film feel good. C'est vraiment la grosse déprime avec ces décors tristouilles à souhait, cet environnement mort est vraiment bien retranscrit ici. Les acteurs ont l'air d'en chier dans toutes cette crasse. Il n'y a guère que les quelques feux pour venir ajouter une pointe de couleur dans ces lieux mornes au possible.

Le film évoque tout un tas de joyeusetés comme le désespoir, le suicide, l'intéret de la vie, la parentalité dans un monde hostile, qu'est-ce qui justifie de basculer moralement… Et il ne s'y passe pas grand-chose. Tout est dans l'atmosphère et le jeu des acteurs.

Bon c'est triste mais c'est un chouette film.

Certaines scènes sont vraiment très dures notamment les flashbacks avec la mère… Et encore une fois, l'humain est le plus grand des dangers (même si mon optimisme naturel me pousse à croire que ce ne serait pas le cas dans la réalité…).

Bon après ça, faut se changer les idées avec un truc plus léger et coloré.