The Treasure of the Sierra Madre

Histoire : 🔗

Dobbs et son nouvel ami Curtin n'ont pas un kopeck. Il traîne à Tampico au Méxique en mendiant pour gagner de quoi subsister.

Ils font la rencontre de Howard qui se présente comme un ancien prospecteur d'or. Ils décident de s'allier tous trois et de rassembler leurs quelques pesos pour acheter un peu de matos et d'aller trouver de l'or.

Ressenti : 🔗

Je n'avais jamais entendu parler de ce film. Je ne savais pas de quoi ça parlait ou quoi que ce soit donc c'est parti pour 2h d'aventures. Il s'agit d'une adaptation d'un roman de 1927.

Bon bha c'était sympatoche. Nos trois camarades partent de rien et vont en chier pour tenter de se sortir de leur misère. J'ai d'ailleurs beaucoup aimé la première partie à Tampico avant leur départ.

On les voit galérer, se faire arnaquer, tenter d'amadouer. J'aime beaucoup. Comme d'hab je me régale à observer la ville et tout ec environnement du siècle dernier.

La seconde partie est donc le voyage et l'exploitation de la mine. Cet aspect du film est très cool aussi. La première problèmatique c'est de trouver un filon intéressant, la seconde c'est de faire le choix de quand s'arrêter. Bon et la troisième partie je vous la laisse.

spoils

Rhaaaa mais quel bâtard ce Doobs ! Alors que les trois sont devenus un peu plus complices et tout. Il décide de trahir d'abord Howard à qui ils doivent un peu tout. Et par la suite il décide de buter également Curtin.

Bon ça surprend pas tant que ça puisque ces évènements avaient été fusil-de-tchekovisé dans les dialogues avant l'expédition.

Mais bon, le karma en décidera autrement, il sera le seul à ne pas s'en sortir vivant.

Le twist final où les deux rigoles est assez surprenant m'enfin pourquoi pas. Après tout le voyage était au final plus intéressant que la destination.

Le film est assez simple à regarder et passe assez vite. En plus l'image est très propre sauf certains plans qui détonnent un peu des autres comme s'ils n'avaient pas été restaurés. Rien de bien méchant mais c'est vrai que sur certains champs/contre-champs la différence de netteté et de grain d'image se voit vraiment bien.

Bon par contre les bandits mexicains passent vraiment pour des gros débiles…

Voilà, le film est sympa mais est à mon sens très surnoté. Cela dit c'était la plus grosse production Warner Bros à l'époque avec un budget de 3.5 M$.