The Two Jakes

Histoire :

Onze ans après les évènements de Chinatown, on retrouve Jake Gittes qui continue d'officier en tant que détective privé. Un mec dans l'immobilier lui demande de suivre sa femme.

Effectivement elle le trompe avec un autre gars. Il organise une rencontre la main dans le sac (humm enfin presque) qui finalement tourne mal puisque le gars tue l'amant de sa femme sous les yeux du détective.

La culpabilité de tous va être mise à l'épreuve.

Ressenti :

Cette suite est réalisée ce coup-ci par Jack Nicholson qui a donc la lourde tâche de reprendre le flambeau suite au premier opus particulièrement efficace. On a le même scénariste qui avait fait des miracles.

Déjà, c'est assez impressionnant de voir qu'en quinze ans Jack Nicholson est toujours aussi bon. Mais là il a pris du poids pour le rôle, afin de montrer le temps qui passe et le fait qu'il se soit quelque peu assagis. Et on remarque même la cicatrice sur sa narine.

Le film fait vraiment écho au premier et je pense même qu'il dépend à 100% du visionnage du premier pour être compris. Une bonne partie l'enquête et des rouages dépend des évènements qui se sont déroulés précédemment. Tout se passe encore une fois à Los Angeles mais maintenant en 1948 et on retrouve donc encore tout l'aspect film d'époque. Il y a toujours ces belles bagnoles, ces décors, ces intérieurs toute cette ambiance assez cool.

Par contre j'ai trouvé ce film plus fouillis. J'ai un poil moins accroché mais ça reste un très bon film. L'histoire implique pas mal de monde tous imbriqué mais du coup j'ai été un peu perdu à un moment à confondre les noms des persos. Il m'a fallu quelque temps pour reprendre le fil et rerentrer dedans. C'est un poil dommage mais bon c'est comme ça.

C'est donc un film que je recommande uniquement à ceux qui ont vu le premier (et récemment) pour pouvoir en profiter pleinement. Ici ça part un peu moins loin que le premier. Il y a effectivement une enquête d'adultère qui révèle des pans un peu plus alambiqués que prévu. Ça part dans l'exploitation minière, la gestion immobilière et parvenir à deviner qui est clean ou non est moins évident que prévu.

Voilà, c'est bon film qui n'arrive pas à la hauteur du premier en parti à cause de son scénar mais qui reste quand même agréable.