The Villain

Histoire :

Dans l'ouest sauvage, une jeune femme se fait escorter par un brave cowboy afin de protéger un joli butin. C'est sans compter sur la ténacité de Cactus Jack qui a la lourde tâche de s'emparer du pognon.

Ressenti :

Mais quel ovni ! C'est un western de comédie avec Kirk Douglas et Arnold Schwarznegger qui s'attèle à adapter en film les aventures de Bip bip et le Coyote. Relisez cette phrase, c'est très … particulier.

Déjà dans un même film ces deux grands acteurs c'est assez étrange, on approchait la fin de carrière pour Kirk Douglas mais c'était le tout début pour Arnie. À eux deux, on rajoute une meuf qui sera là pour tenter d'aguicher tous les mecs du secteur et d'autres personnages secondaires.

Les gags sont des copiés-collés de ce qu'on trouve dans les cartoons : la boule qui doit écraser les protagonistes mais qui ne tombe au final que sur le vilain, le vilain qui dessine un faux tunnel qui fonctionne pour les gentils mais pas le méchant… C'est pas très original, mais le fait de le faire en film live ça c'est original même si … bha … heu … très bizarre.

C'est marrant de voir que ce quatrième film de Schwarzy est encore une comédie. Il a cependant un rôle de nigaud ici. Ça sera sa seule participation dans un western.

Le canasson est sacrément docile pour ce film. D'ailleurs globalement le film semble cheap par moment mais il se paye quand même le luxe de nous montrer une ville d'époque avec vraiment pas mal de monde et tout. C'est étonnamment bien rempli pour un ptit film de comédie.

Bon quand même globalement c'est pas super drôle et c'est long. C'est une étrange bizarrerie qui a bidé lors de sa sortie et qui ne regagnera pas en réputation avec le temps. Non c'est vraiment pas ouf.