The Villainess

Histoire :

Une jeune coréenne se retrouve officiellement morte mais récupérée par une organisation qui va la rééduquer, la former pour ensuite l'envoyer en mission pour abattre des cibles. Une fois relâché dans le monde normal avec sa jeune gamine, elle emménage dans un appartement en attendant ses missions.

Elle n'est cependant pas seule puisqu'un autre agent est envoyé à côté de chez elle, il a pour mission de tomber amoureux afin de la surveiller.

Ressenti :

Franchement, ça vous rappele pas un film français ? Ouaip c'est très inspiré du fameux Nikita de Luc Besson. Il y a d'ailleurs une scène très proche durant la lune de miel, dans une salle de bain.

Ça commence très très fort par une scène d'action en vue à la première personne plutôt impressionnante. C'est un simili plan séquence très intéressant à voir. Ça rapelle un peu *Hardcore Henry mais en plus sérieux.

Tout le film ne se déroule pas comme cela, mais la plupart des scènes d'actions si. Et c'est d'ailleurs le très gros point fort du film. À côté de ça, l'histoire est … rocambolesque au point où ça en est navrant.

Le montage alterne entre plusieurs timeline pour tenter de rendre le truc plus profond et plus abscons mais bon ça vole pas bien haut pour autant. Non vraiment ce film n'est sauvé que par ses scènes d'actions. Et là franchement ça décoiffe il y a même pas mal de trucs je me demande comment ils ont filmé. De la baston dans des espaces exigus, des salles avec des miroirs où l'on aperçoit pas la caméra, la caméra qui passe dans des fenêtres et compagnie… Bref, j'aimerai mieux voir un making-of de ces scènes que de me retaper le film.