The Witch

Vers 1630 aux USA (mais forcément vue l'époque… pas encore les USA), des colons se font chasser de la colonie. Ils seraient pas assez chrétiens (et pourtant vu le discours…) aux yeux des habitants et s'en vont donc seuls habités au milieu de nul part dans la cambrousse. La famille est composée du père qui travaille dur dehors, la mère travaillant à l'intérieur et 4 gamins. L'ambiance est pas des plus jouasse, les récoltes de bouffes n'augurent rien de bon, il fait moche, c'est boueux, isolé, il semble faire froid et pas mal humide.

Alors que la plus grande gamine distrait le plus jeune bambin, celui-ci disparait mystérieusement. Les recherches ne donnent rien. L'ambiance ne s'améliore décidément pas. Je vous laisse le plaisir de découvrir la suite.

Ce film n'est pas joyeux, on sent que la famille est dans une sacré merde et franchement l'environnement est loin d'être idylique. Ça contraste avec tous pleins de films vantant la colonisation de l'Amérique du nord de cette époque. Ici, c'est vraiment dur, moche, on a peur de chopper froid rien qu'en matant le film. C'est tout désaturé et ça a beau ne pas être encore l'hiver, c'est déjà tout grisâtre et tristoune. Il y a dû y avoir un sacré travail de fait pour obtenir ce rendu visuel.

En plus, si comme moi vous êtes pas vraiment porté sur la religion, ici vous allez vous en prendre plein la gueule. Tout est régi par Dieu, Dieu, Dieu. Alors quand le malheur s'abat sur eux, ça prie, un gamin disparait, ça prie, ils ont pas de bouffe, ça prie… Haaa c'est probablement le côté le plus horrifique du film. Biensûr, c'est voulu, c'est pas un reproche que je fais au film.

Je ne vous spoile pas trop mais bon vu le titre vous vous doutez que ça va parler sorcellerie. Et franchement cet aspect est super bien amené. On en vient à douter, est-ce que nous aussi on est tombé dans le piège d'y croire ?

Les acteurs sont bons, les décors sont moches à souhait, l'image est belle, l'histoire est cool. C'est un excellent premier film. C'est le même réalisateur que The Lighthouse qui était lui ausis très particulier. Ici, c'est tout de même plus traditionnel mais quand même particulier.

Bon par contre je dois vous spoiler quelques trucs donc si vous l'avez pas vu… soyez prévenus. Bon c'est bon, on est entre gens biens, les autres sont partis. Bref, quelques petits détails permettant d'aider à la compréhension du film.

  • Il parait que la graisse de bébé non baptisé est l'un des ingrédients pour voler, ce qui explique pourquoi Sam s'est fait choper et pourquoi la sorcière s'enduit de son cadavre.
  • C'est assez obvious mais bon au cas où : les béliers sont associés au satanisme et à la sorcellerie (leur tête avec la barbichette, les 2 oreilles et les 2 cornes formant le fameux pentagramme).
  • Lors des "procès" contre de soit-disant sorcières, des témoins racontèrent qu'ils se faisaient torturer par les sorcières ayant pris l'apparence de divers animaux pour les mordre/pincer/étrangler/s'asseoir sur eux, tout ce qui arrive à Caleb avant de mourir
  • On pensait, à l'époque, que les sorcières ne pouvaient pas dire une prière en entier. Ceci explique pourquoi les deux jumeaux s'arrêtent en plein milieu et pourquoi les autres sont inquiétés.

Voilà, super film sombre et dérangeant, j'attend le prochain film du réalisateur avec impatience.