The Wolf Of Wall Street

Contexte 🔗

C'est un biopic sur la vie de Jordan Belfort. Après les évènements relatés dans le film, il a écrit son autobiographie qui servira de base à cette adaptation par Martin Scorcese.

En ce moment ça parle beaucoup des dérives de la bourse du coup ça m'a donné envie de me refaire ce film.

Histoire 🔗

Jordan Belfort débute sa carrière de courtier à Wall Street pile au moment du crash boursier de 1987. N'ayant plus vraiment de boulot à cause de cette situation, il finit par monter sa propre entreprise à lui en lui donnant une histoire bidon. Il se spécialise dans les actions les moins chères d'entreprises assez peu solides et surtout inconnues afin de ne pas avoir trop de concurrence, de viser un public non averti et surtout pouvoir gonfler ses marges.

Son entreprise rencontre un succès immédiat et de là change de style de vie. C'est la débauche totale, l'argent coule presque autant que la drogue et ce qui va avec…

Ressenti 🔗

Le film dégage une énergie folle. Il est ultra rythmé avec des scènes de liesses totales, des orgies, des discours, de la bamboche absolue… Il y a du cul constamment, ça se chnouffe tout le long du film. L'ambiance est folle et les personnages sont impressionnants.

Leonardo DiCaprio est quand même l'un des meilleurs acteurs actuels, non ? Il parvient à rendre un personnage extraordinaire tout à fait crédible. Les scènes où il est complètement défoncé sont trop bien, particulièrement celle où il est à moitié paralysé. C'est ptet le film où il m'a le plus impressionné (probablement avec What's eating Gilbert Grape). Il a bien mérité son salaire de 25M$ pour ça.

J'aime bien le fait que Dicaprio parle directement au spectateur "vous n'avez pas de chance, vous." Déjà, de base j'aime bien quand il y a un narrateur. Point bonus pour un narrateur omniscient pas forcément dans l'histoire mais là un narrateur qui parle à son public c'est encore mieux.

Le choix des musiques est excellent. C'est dommage que ça ne soit pas plus présent. :-/ Ils auraient pu foutre Smokestack Lightning pendant les trois heures que je ne me serai pas plaind.

Jordan Belfort et sa femme au pied se faisant la gueule

Au pied de la trump tower ce plan est vraiment très beau.

Le film est ultra drôle. J'ai pas vu beaucoup de films de Martin Scorcese mais celui-là est clairement le plus fun de ce que je connais. Entre les situations complètement absurdes, les dialogues avec des personnages extrèmement hors des normes et la décadence, il se passe toujours des trucs wtf. Certains des personnages sont particulièrement cons et sont pourtant parvenu à grimper très haut sur l'échelle du rêve américain. C'est à la fois drôle de les voir raconter des conneries plus grosses qu'eux mais c'est aussi effrayant de voir que du coup à ce niveau il n'y a plus aucun rempart contre ce qu'ils font aux autres. Le terrifiant pouvoir de l'argent.

Toujours concernant l'humour, certains petits rôles (le banquier suisse et tante Emma) permettent d'ajouter des scènes hilarantes où l'on a le droit aux pensées des personnages lors des dialogues. Ça contraste avec le reste du film mais en plus c'est hilarant. Quasiment toutes les apparitions de Leonardo pourraient être à l'origine de memes.

Cet extrait, sans son, je peux me le regarder en boucle et ça me fait toujours rire. Entre Jonah Hill sérieux mais atteint et surtout DiCaprio qui délire complètement à deux doigts d'exploser de rire en se foutant de la gueule de son comparse, je ne peux pas m'en lasser. Je les entends bien dire “Steeeee-ve Ma-Dden”

Le film n'est clairement pas à montrer à tout le monde. Ça déborde de cul. Il y a des meufs à poil constamment. C'est vraiment les bouts de viande donnés en pâture aux traders.

spoilers

C'est un film de type rise&fall où l'ascencion est rapide mais la chute encore plus rapide. Au final, le héro n'est pas si immonde que ça. Certe il a une hygiène de vie déplorable et est particulièrement fier de ses fêtes à la saucisse. Mais à côté de ça il n'a pas d'accès de violence physique envers sa femme ni envers personne d'autre, il enfume les ptits porteurs et surtout les riches mais bon j'ai envie de dire que quand tu joues en bourse tu fais partit du problème. Bref, le mec est surtout volage et a su profiter du système et ne connaît au final une chute pas si douloureuse que ça. La prison semble pas si désagréable avec ses cours de tennis…

À sa sortie, une fois sobre, il continue le business en vendant ses techniques via des séminaires et des bouquins (et des droits pour ce film ^__^). Et le pire c'est qu'il parvient à très bien en vivre… C'est une société bien hypocrite quand même.

J'adore ce film. Les acteurs sont bons, le scénar est foufou et pourtant tiré d'une histoire vraie et wow qu'est-ce qu'il est drôle comme film !