Top Gun : Maverick

Histoire :

Maverick s'approche de la fin de sa carrière de pilote pour la navy en tant que pilote d'essai pour des prototypes. Alors que son programme est sur le point de se faire boucler pour faute de budget face à l'obsolescence des avions pilotés par des humains au profit de drones, il tente le tout pour le tout et pousse son avion au-delà de ses limites. Il parvient à dépasser l'objectif mais est contraint de s'éjecter lors de son crash qui suit.

Alors qu'il va se faire dégager, il est appelé in-extremis pour retourner à l'école Top Gun afin de former une urgence l'élite de la nouvelle génération pour une mission particulièrement compliquée (impossible ?).

Ressenti :

Une suite presque quarante ans plus tard c'était osé. Faire un film pour reprendre le flambeau d'un film des années 80 c'est … ha bha non c'est pas osé c'est continuer de surfer sur la vague nostalgie des années 80.

Tom Cruise voulait montrer qu'il ne vieillit pas tant que ça et qu'il est toujours au top. Le film est 100% axé autour de lui et c'est … bha … pas surprenant mais quand même un poil lourdingue. C'est un gros trip égo-centrique et pourtant le film est cool.

Visuellement c'est vraiment trèèèèès joli. Les images sont magnifiques avec une lumière bien jaune toujours particulièrement mise en avant. C'est un film screenshottable du début à la fin.

Ça commence par une première scène avec un vol d'un prototype d'un simili-blackbird au design tout choupinou. Lui j'imagine qu'il est 100% en effets numériques. Il y a un passage avec un vol en F14 qui visiblement est 100% CGI lui aussi et ça se ressent. Par contre j'ai trouvé que toutes les autres séquences étaient globalement crédibles. Bon, j'y connais rien en avion, hein, mais ça me faisait illusion.

Sinon l'histoire tourne intégrablement autour de Tom Cruise et c'est un peu dommage. Les autres personnages ne sont là que pour des prétextes pour le mettre en scène lui. Jennifer Connelly est là pour la touche féminine et la romance, les grouillots pilotes servent à nous montrer l'étendu des compétences de Maverick, les gradés nous prouvent que Maverick a des couilles plus grosses que son égo.

Ils nous ont ramené Val Kilmer pour une ptite séquence. Mais là encore c'est principalement pour apporter une nouvelle dimension à Tom qui est tout de même sensible… C'est vraiment dommage mais bon ça m'a fait super plaisir de revoir Val Kilmer que j'adore.

J'ai pas vu le premier depuis des lustres et j'avais peur que ce soit un décalque moderne mais ça s'en éloigne un peu. Ça joue avec quelques références avec la musique, la voiture toussa mais c'est pas trop appuyé. Encore que la scène du sport sur la plage … bon … ouai là c'est appuyé.

Non j'ai l'air de démonter le film mais en vrai franchement ça passe vraiment bien. C'est du grand spectacle qui en met plein la rétine. Faut juste être prêt à se taper du jus de Tom Cruise.

Le film a été repoussé pendant très longtemps à cause du covid. Et au début j'étais hypé, puis les mois ont passé après la première bande annonce et là à sa sortie j'en avais plus rien à foutre. Mais là, je me suis laissé tenté sans en attendre grand-chose du coup j'ai apprécié.

Je ne sais pas si le film parviendra à atteindre la même aura que son premier opus. Autant le premier avait vraiment une emprise dans les années 80 et en est devenu un peu un symbole, autant j'ai l'impression que là le film n'a pas su s'impreigner de la vibe 202*. Faudra voir dans quelques années si avec du recul je me plante complètement ou non.