UHF

Histoire :

George se fait virer de son job pourri pours la Xème fois avec son pote. Par chance son oncle a justement besoin de quelqu'un pour reprendre une petite chaîne de télé locale.

Il commence très difficilement et les résultats ne suivent pas. Il ne lui reste qu'une semaine de liquidité et perd espoir et confie l'émission pour gamin à son homme d'entretien qui est quelque peu farfelu.

L'émission fait un carton instantannément et permet à la chaîne de redresser la barre. Ce n'est pas spécialement du goût de la grande chaîne concurrente qui souhaite les faire cesser d'émettre.

Ressenti :

J'aime beaucoup Weird Al. Je connais beaucoup de ses chansons et aussi pas mal de ses clips. Ce mec n'est pas connu en france mais aux USA c'est une très grande star qui a fait sa carrière sur les parodies musicales. Par contre je n'avais jamais osé regarder ce film dont il est le scénariste. Je dois avouer que … ça sent fortement le nanar.

Si vous connaissez pas le monsieur, il s'est rendu célèbre par ses parodies des grands hits contemporains. Ses parodies sont tellement bien faites que les artistes sont généralement honorés d'être parodiés. Nombreuses de ses chansons ont le droit à des clips parodiant les clips d'origines. Si vous voulez le découvrir le vous recommande White And Nerdy, Hamish Paradise, Like A Surgeon (et tous les autres hein).

Sa chanson UHF créé pour le film a un clip avec plein d'extrait issu du film et je dois avouer que c'est très loufoque ce clip. J'avais du mal à imaginer la possibilité d'avoir un film cohérent derrière tout cela. Donc bon j'ai jamais osé me faire le faire pour garder une part de mystère peut-être mais là j'ai profité de la chaleur du matin pour me le faire. Enfin.

Alors, bha oui, c'est une comédie avec un humour assez particulier. Ça parodie pas mal de films et disons que … bha … c'était franchement cool. C'est bien mieux que ce que je craignais !

Mon cher Yanko est accompagné par Michael Richards qui allait exploser dans Seinfeld juste après le film. C'est lui qui interprête Cosmo Kramer et qui ici aussi a un rôle particulièrement timbré.

Bon, l'histoire est gentillette, ça c'est clair mais c'est pas inintéressant. Mais c'est surtout un excellent prétexte pour aller critiquer la téloche et parodier tout un tas d'émission. Mention très spéciale pour l'émission animalière animée par Trinidad Silva (qui mourra pendant le tournage et qui n'aura donc qu'une seule scène).

Le film référence donc tout un tas de trucs mais j'ai l'impression qu'il est également la source de nombreuses références. J'ai retrouvé du The Mask, Jésus 2 (le sketch des inconnus) et bien d'autres que je n'ai plus en tête là. Une des blagues qui m'a le plus fait marrer est celle de Conan The Librarian qui est vraiment trop bien.

Le film prend des allures de comédies ZAZ par moment dans ses gags mais vraiment bien fait. On retrouve pas mal de gags proches de ce qui se passe dans les clips de Weird Al. Pas mal de jeu de mots (en anglais) risquent de passer à la trappe lors de la traduction (“Supplies !”) et puis ce serait vraiment dommage de se passer de la voix du chanteur.

Bon par contre le jeu d'acteur c'est … hmmm … léger. On pardonne parceque c'est de la bonne grosse comédie qui tâche mais je vous préviens quand même ^__^.

Si vous appréciez le bonhomme sachez qu'un film est en préparation. C'est un biopic avec Daniel Radcliffe pour l'interprêter. Je suis pressé de voir ce que ça va donner.