1986

Big Trouble In Little China

Histoire : Jack Burton est un routier qui joue de l'argent avec un ami chinois et il remporte le pactol. Le chinois n'ayant pas son pognon sur lui, il le suit pour récupérer ses gains mais ils font d'abord un crochet par l'aéroport pour récupérer la fiancée de l'ami. Malheureusement tout ne se passe pas trop comme prévu quand un gang s'empare de la fiancée. Jack Burton sympa part avec son pote Wang pour récupérer sa promise ce qui l'amènera à Chinatown de San-Francisco.

Down By Law

Histoire : On a un proxénète, un Disc Jockey et … un Italien. Ils finissent en prison. Ils s'aprivoisent l'un l'autre. Ils deviennent presque amis et tentent de s'en échapper. Ressenti : On m'a recommandé le film (hein Iceman) mais je dois avouer que j'appréhendais pas mal quand j'ai vu que le réalisateur était Jim Jarmusch. Je le connais pas vraiment mais j'ai vu The Dead Don't Die que j'ai trouvé particulièrement chiant.

Raw Deal

Film d'action des années 80 avec Schwarzy que je ne connaissais pas. Je sais pas si le fait de ne pas l'avoir vu à l'époque (et donc de ne pas avoir de nostalgie pour ce film) mais j'ai pas trouvé ça transcendant. C'est pas mauvais mais c'est pas non plus indispensable. Il y a de la castagne, du bourre-pif, des explosions, des bagnoles, des costards, des moustaches mais ça a plutôt mal vieilli.

Maximum Overdrive

Stephen King est un excellent écrivain. Il est super prolifique en parvenant à sortir plusieurs livres dans une seule année. Il est versé dans le fantastique à tendance horrifique et a eu le droit à une tripotée d'adaptation cinéma. Et bha pour une fois il a eu le droit à réaliser une de ses adaptations. Dans le rôle principal on retrouve Émilio Estevez qui n'est autre que le fils de Martin Sheen et donc le frangin de Charlie Sheen.

Stand By Me

J'ai presque honte, j'avais jamais vu ce film culte. En plus c'est tiré d'une nouvelle de Stephen King. J'ai beaucoup aimé cette ambiance des années 50 avec les gamins qui grandissent ensemble en tentant de trouver une place dans le monde à travers des instants de camaraderie. Ça ressemble un peu à Ça dans l'ambiance gamins-entre-potes. Il se passe pas de trucs foufous, pas de grandes scènes d'actions, mais on ne s'y ennuie pas pour autant.