1992

Reservoir Dogs

Histoire : Joe monte une équipe de gangster pour aller choper des diamants. Le plan est simple, on rentre, on dévalise, on s'échape et rendez-vous dans un hangar avec le butin. Pas de bol, ça dérape complet seul Mr White et Mr Orange sont les premiers à arriver mais Orange a pris une balle dans le bide. Arrive Mr Pink qui est particulièrement remonté et pense qu'il y a une taupe parmi eux.

Terminator 2 : Judgment Day

Histoire : John Connor est le chef de la résistance des humains face aux machines en 2029. Les machines décident d'aller le tuer avant qu'il ne devienne le grand soldat qu'il est devenu. La résistance au courant de ce plan décide d'en faire autant en envoyant un protecteur. Qui arrivera en premier ? Ressenti : Sans blague, ce film est vraiment énorme. C'est très probablement le film que j'ai le plus vu.

Basic Instinct

Histoire : Un homme est retrouvé mort alors qu'il faisait l'amour les bras attachés au lit. Son amante est immédiatement suspectée. Il s'avère qu'elle n'éprouve ni surprise ni tristesse à l'annonce de la mort de l'homme. On découvre assez vite qu'elle est également l'autrice d'un roman relatant dans tous les détails ce crime. Le détective Nick Curran mène donc l'enquête face à la charmeuse Catherine Tramell mais ses convictions changent constamment.

Candyman (1992)

Dans le Chicago (je reconnais la Willis Tower grâce à Flight Simulator, c'est dire mon expertise) du début des années 90, on va suivre une étudiante en … trucs … qui cherche à écrire sa thèse sur les légendes urbaines. Une légende est particulièrement populaire, celle du Candyman. Il s'agirait d'une chose qui apparait dans votre dos si jamais vous dites cinq fois d'affilées son nom devant un miroir (ouai le genre de truc qui risque pas trop d'arriver par inadvertance heureusement).

Sleepwalkers

Attention ! */!\ Alerte au navet /!* Voilà ce que je redoutais dans le marathon Stephen King. Après les années 80 qui ont vu l'apparition de quelques films avec pas mal de succès. Les années 90 ont senti le filon et on voit des films à petits budgets sans grande envergure avec des équipes de bras cassés. Le casting est sans saveur, visuellement c'est moche (surtout les éclairages), le scénar est directement du Made in Stephen King et visiblement c'est pas un bon point.