1995

Die Hard 3 : Une journée en Enfer

John McClane fait équipe avec Samuel “Motherfucker” L. Jackson pour la vengeance de Jeremy Irons. J'adore cet épisode (en partie à cause du jeu sortie sur Playstation à l'époque) où on visite un peu New York. John McTiernan reprend les rennes de son Die Hard et franchement c'est au moins aussi bon que le premier épisode. Le rythme s'emballe, le scénar brille, les acteurs sont bons. Il y a même de ptites énigmes survolées, encore du panpan et plus de vroom vroom.

Judge Dredd

Je n'avais pas revu ce film depuis au moins 20 ans. Et bha … ça a mal vieilli. Je connais pas le comic dont s'est tiré, mais je pense que le sidekick relou au possible, le fait de compresser autant d'histoire sur aussi peu de temps (la présentation du perso, le fait de le détruire et de lui faire obtenir sa vengeance et tout) aussi vite ça m'a semblé baclé. C'est dommage parceque que ça aborde pas mal de sujets à forts potentiels (jusqu'où la justice est nécessaire, séparation des pouvoirs, eugènisme, dystopie des méga-cités, apartheid riches/pauvres).