1999

Matrix

Histoire : Thomas Anderson est un honnête programmeur pour une entreprise de logicielle respectable mais un redoutable hacker la nuit. Il est toutefois contacté par un autre hacker via son ordinateur qui le pousse à sortir. Il fait la rencontre de Trinity une hackeuse particulièrement efficace et célèbre qui va éveiller sa curiosité en lui révèlant que le monde est plus complexe qu'il n'en a l'air. C'est le début de la renaissance pour notre programmeur qui va définitivement adopter son pseudo Néo quand il va découvrir ce qu'est la matrice et quel sera son rôle.

The Haunting

Histoire : Une étude scientifique sur des insomniaques recherche des cobayes pour passer quelques-temps dans un manoir. Trois personnes s'y présentent et découvrent une bâtisse aux proportions extraordinaires et à la décoration aussi splendide que flippante. Il s'avère que l'objet de la recherche n'est pas l'insomnie mais la réaction des participants à la peur. Ça va vite tourner en cauchemar pour nos participants. Ressenti : Je n'avais pas revu ce film depuis sa diffusion à l'époque et depuis on a eu le droit à l'excellente série The Haunting of Hill House qui est une adaptation de la même histoire.

American Beauty

Histoire : La famille classique américaine avec le père qui travaille dans la communication, la mère dans l'immobilier et la fille au lycée. Sauf que la façade va vite tomber. Les parents ne s'entendent plus ensemble et son complètement déconnecté de leur fille. Le père commence à fantasmer de la copine de sa fille tandis que la mère part en quête du serial-vendeur immobilier cliché au possible. Pendant ce temps la fille commence à s'enticher du nouveau voisin qui a de légères tendances voyeuristes.

Star Wars : Episode 1

Contexte Haaa Star Wars le truc sur-hypé qu'on veut te faire bouffer jusqu'à l'écœurement. Bon visiblement, en 2020 ça se tasse un peu au cinéma mais ces dernières années ils y sont allés un peu fort. Et franchement qu'est-ce que ça m'a pris la tête d'en entendre parler constamment. Maintenant que la vague est passée, je me suis dit qu'il faudrait que je les refasse tous dans l'ordre des épisodes. Je les ai déjà tous vu sauf le dernier et j'ai un apriori peu reluisant.

Fight Club

Allez encore un ptit film de David Fincher et rien que ça, ça me met en joie ! Ce film est également devenu culte, j'imagine que vous en avez déjà entendu parlé et probablement déjà vu. Rien que son affiche avec son savon rose est célèbre. Je le réalise que maintenant en écrivant alors que j'ai déjà vu ce film au moins 6 fois mais on ne connait pas le nom du personnage incarné par Edward Norton.

Payback

Tombé un peu par hasard sur ce film j'ai passé un très bon moment. On retrouve un Mel Gibson jouant les durs à cuire voulant récupérer son pognon. On croise toute une palette de vilains de Chicago avec des trognes qu'on retrouve dans tout un tas d'autres films. Les personnages sont assez variés et pour certains assez atypiques. J'aime bien l'aspect très désaturé de l'image avec un étalonnage très bleu, ça rend pas mal avec donc un aspect très froid.

La Ligne Verte

Un sacré tire-larme ce film. Mais qu'est-ce qu'il est bien. Après avoir réalisé The Shawshank Redemption, Frank Darabont nous replonge une nouvelle fois en prison. Cependant ce coup-ci on est en 1935 pour suivre le bloc E ayant donné son surnom au film de part son sol couleur vert pomme. Il s'agit de la section de la prison où sont interné les taulards condamnés à mort attendant l'application de leur sentence.