2009

Knowing

Un film de fin du monde avec une bonne lichette de surnaturel par-dessus. C'est à peu près naze. En 1959 une école décide de créer une capsule temporelle où les enfants mettront leurs dessins décrivant comment serait le monde 50 ans plus tard. En 2009, la capsule est ouverte et chaque gosse reçoit chacun une enveloppe avec l'un des dessins. Caleb reçoit non pas un dessin mais une feuille remplie de chiffres.

Splice

Film de science-fiction tirant quelque peu vers l'horreur de 2009. On suit un couple de scientifique travaillant à créer des êtres à base d'ADN provenant de diverses espèces. Leur but est de parvenir à synthétiser des molécules afin de créer des substances médicales. Bref, notre couple parvient à créer un couple de … trucs (?) dans le but d'en extraire des composés chimiques. Malheureusement business is business, leur labo doit parvenir à en faire une utilisation commerciale rapidement et donc souhaite les réaffecter sur d'autres projets proches mais différents.

Pandorum

Alors que ce film devait être le premier épisode d'une trilogie, les critiques mais surtout le résultat au box-office font que c'est le seul et franchement c'est dommage. La Terre devenant invivable, l'Humanité s'allie pour construire un énorme vaisseau pour s'enfuire vers une distante exoplanète. Le vaisseau héberge environ cinquante mille personnes dans l'espoir de coloniser et perpétrer la race humaine. On assiste au réveil en catastrophe du Caporal Bower qui subit une forte amnésie suite à un hyper-sommeil un peu long.

OSS 117 : Rio ne répond plus

On reprend la même formule qui a fait le succès du premier dans cette suite qui se passe cette fois-ci en 1967. Jean Dujardin est ce coup-ci envoyé au Brésil afin de récupérer des microflims concernant d'anciens collaborateurs français. Encore une fois, une secrétaire agente spéciale lui viendra en aide pour qu'il puisse arriver à ses fins. Bien entendu, toutes les remarques sexistes sont de retours, on a aussi beaucoup le droit au couplet anti hippies et la gêne vis-à-vis de l'homosexualité.

Crank 2

Ce film me laisse un sentiment très mitigé. Lorsque je l'ai vu la première fois j'ai pas mal aimé et ce coup-ci ça m'a laissé un peu plus de marbre. Le film s'appelle Hyper Tension en français mais il aurait été tout aussi bien nommé Hyper Excité. On a donc Jason Statham qui tombe du ciel dans la première scène et se retrouve récupéré par des gonzes louches. Ensuite on le voit en train de se faire remplacer le cœur par un modèle artificiel dans des conditions d'hygiène déplorables.

Mary And Max

Et bhé après avoir regardé Shaun the Sheep : Farmageddon ça contraste. C'est de la pâte à modeler aussi, joliment animée en stop motion mais par contre c'est bien moins coloré. C'est tout tristouille marron enfin "gadouille" quand il y a de la couleur. Sinon c'est du noir et blanc. Il s'agit d'une relation épistolaire entre une jeune australienne et un américain. Les deux sont pas vraiment dans la norme et n'ont pas d'amis.

Dolan's Cadillac

C'était chiant. C'était longuet. L'histoire est pas mal, hein, mais fallait pas l'étirer autant. En trois quarts d'heure c'était plié mais non il fallait en faire des caisses et tout. Lors de sa balade en canasson quotidienne, une meuf aperçoit de multiples meurtres de ce qui ressemble à de la traite des femmes par deux mecs en costards. Ils la voient, ils veulent la tuer. Ils la tuent plus tard et du coup le mec de la canassonneuse veut se venger.